Syndrome du Côlon Irritable (SCI) : les meilleurs compléments alimentaires ?

Le syndrome du côlon irritable (SCI) est un trouble digestif qui, à la date d’aujourd’hui reste encore très peu connu.

Près de 10% de la population est touchée et la grande majorité étant des femmes.

Compte tenu du fait qu’il reste méconnu, beaucoup de personnes en souffrent sans en avoir conscience.

Syndrome du Côlon Irritable (SCI) les meilleurs compléments alimentaires

Le syndrome du côlon irritable est une pathologie liée au dysfonctionnement du système digestif.

Cette pathologie touche le côlon (le gros intestin), et ses symptômes étant non spécifiques, il n’est pas toujours aisé de lui trouver un diagnostic.

Néanmoins, il existe des compléments alimentaires grâce auxquels l’on peut s’accommoder avec cette irritation intestinale.

Les bons compléments alimentaires

La colopathie fonctionnelle (autre appellation de la SCI) peut avoir plusieurs causes.

CepLendant, il n’est pas toujours facile de parvenir à les détecter.

Ainsi, en dépit de toutes les recherches menées, les causes possibles identifiées demeurent de simples hypothèses.

Cependant, les recherches sont parvenues à cibler des facteurs comme : un stress élevé, un déséquilibre de la flore, une infection gastro-intestinale mal traitée et les modifications hormonales entre autres.

Vous trouverez plus d’infos sur hopitalmontfort.com.

Les compléments alimentaires recommandés pour mieux vivre avec la colopathie fonctionnelle, sont ceux qui s’attaquent à ces différentes causes.

Dans ce sens, les probiotiques ont largement prouvé leur efficacité face à ce mal.

Signalons que les traitements médicamenteux ne parviennent à fournir qu’une satisfaction temporaire.

Comme compléments alimentaires, vous pouvez par exemple choisir d’utiliser Arkopharma qui est un supra Flor ferments lactiques disponible en boîtes de 30 gélules.

Le 3C Pharma est aussi un complément alimentaire recommandé dans ce sens.

Pileje et Ineldea sont aussi des compléments alimentaires qui ont prouvé leur efficacité contre le syndrome du côlon irritable.

Outre ces indications, vous pouvez aussi opter pour les compléments alimentaires qui facilitent la digestion.

Face au mal, ils seront d’une grande efficacité.

Ainsi, priorisez les compléments alimentaires qui contiennent du radis noir, du charbon végétal ou du charbon marie.

Ces éléments contiennent de nombreuses propriétés pouvant vous permettre de mieux gérer la colopathie intestinale.

Le régime alimentaire adéquat

Certes, utiliser des compléments alimentaires est important pour limiter les effets du syndrome du côlon irritable.

Cependant, ces compléments ne sauraient compenser une bonne alimentation.

Cela étant, il est indispensable de se nourrir convenablement.

Pour commencer, il vous suffit d’identifier l’aliment responsable de ce trouble.

Une fois la cause connue, soustrayez l’aliment et remplacez-le par un autre aliment si vous en avez la possibilité.

Par ailleurs, si vous n’arrivez pas à identifier l’aliment responsable de votre trouble intestinal, vous pouvez tout simplement prioriser l’apport de fibres solubles dans votre alimentation.

L’avoine, les fruits et les légumes (frais et secs) peuvent en effet favoriser une digestion douce et sans irritation.

Lorsqu’ils atteignent l’intestin, ces aliments se présentent sous la forme de gel.

Ils sont de ce fait beaucoup plus faciles à évacuer.

Aussi, il est conseillé de limiter au strict minimum, l’apport de matières grasses dans l’organisme.

En effet, le gras stimule les intestins et il favorise leurs mouvements.

Toujours dans le but de limiter les irritants, il y a certains aliments qui sont proscrits.

Il s’agit entre autres, de la tomate, des crudités, des agrumes, du café et du thé.

Une bonne hygiène de vie requise

La colopathie fonctionnelle n’est pas vraiment une maladie.

De ce fait, aucun traitement médicamenteux ne saurait produire une satisfaction sur une longue durée.

Ainsi, avoir une bonne hygiène de vie peut déjà permettre de faire face efficacement au mal.

Une bonne hydratation peut par exemple donner une satisfaction temporaire.

Idéalement, il est conseillé de boire entre 1 et 1,5 litre d’eau au quotidien.

Il est également important de manger suivant un intervalle de temps régulier sans sauter de repas.

En mangeant, il faut également prendre la peine de mâcher correctement les aliments avant de les avaler.

Au final, les compléments aliments sont certes importants face au syndrome du côlon irritable mais ils n’ont qu’un effet temporaire comme tant d’autres solutions.

Notons que la pratique sérieuse et régulière d’une activité sportive serait également un allié dans le soulagement du côlon irritable.


Articles connexes :

Quelle est la fréquence vibratoire des huiles essentielles ?

Quels remèdes naturels pour booster sa thyroïde ?