Hypothyroidie: comment augmenter son métabolisme?

La thyroïde est une glande située dans le cou qui joue un rôle primordial dans le fonctionnement de tout notre corps.

Cette glande thyroïdienne doit produire assez d’hormones afin de faciliter le travail des différentes cellules du corps.

Cette glande est importante car elle intervient dans tout l’organisme aussi bien pour les yeux, la peau, le cœur, etc…

Si à un moment donné, elle se dérègle alors c’est tout notre organisme qui en subite les conséquences.

Les hormones thyroïdiennes sont connues sous le nom de T3 et T4.

Mais il arrive que la glande se dérègle et ne produise plus assez d’hormones pour notre corps.

On parle alors d’hypothyroïdie et il y a divers symptômes comme être fatigué, perdre les cheveux, avoir froid, prendre du poids, etc…

Cette maladie de la thyroïde est très fréquente chez les femmes qui ont dépassé les 40 ans.

Même si cela est moins grave que l’hyperthyroïdie, il faut tout de même réussir à réguler sa thyroïde.

Hypothyroidie: comment augmenter son métabolisme?

Comment soigner une hypothyroïdie en augmentant son métabolisme?

Il faut savoir adapter son alimentation pour aider la thyroïde à mieux fonctionner.

La glande thyroïdienne doit avoir assez de minéraux, de vitamines et autres pour jouer parfaitement son rôle essentiel pour notre corps.

Il est essentiel de pouvoir augmenter son métabolisme et adopter les bons gestes qui permettront à la thyroïde de toujours bien fonctionner.

Il est donc important de bien choisir son alimentation avec des produits riches en diverses substances comme l’iode afin de mieux stimuler cette glande.

Il faut modifier son alimentation pour ne pas prendre trop de kilos.

Tout d’abord, il faut privilégier les aliments contenant de l’iode comme les algues, les végétaux marins, les haricots blancs, les produits laitiers, les pommes de terre, etc…

L’iode est important car elle permet de se sentir moins anxieux et elle évite aussi d’avoir des troubles digestifs.

Les aliments contenant de la vitamine B et D sont aussi essentiels pour permettre à la thyroïde de bien fonctionner.

Un manque de vitamine D favorise le développement de plusieurs maladies auto-immunes comme l’hypothyroïdie.

Pour augmenter cette vitamine, il faut se mettre au soleil ou bien prendre des compléments.

Les vitamines B se trouvent dans beaucoup d’aliments mais il faut encore bien les choisir.

Il faut manger des légumes secs, des graines, des noix, des légumes verts, du riz, de la levure, des champignons, des céréales, etc.

On trouve les divers vitamines B dans beaucoup d’aliments.

Lutter contre le stress pour guérir de l’hypothyroïdie

Il existe un lien entre le stress et l’hypothyroïdie.

On sait à quel point être trop stressé peut avoir des répercutions négatives sur tout notre métabolisme.

Il est donc bon de modifier sa façon de vivre pour réussir à se libérer de cette vie trop stressante.

Pour cela, il faut commencer par faire du sport tous les jours et apprendre à lâcher prise.

Il est important d’avoir des moments à soi où l’on peut oublier tous ses problèmes.

Vous pouvez aussi suivre des cours de yoga ou autres pour vous sentir mieux dans votre corps.