Catalyons

TOUT SAVOIR SUR CATALYONS ET LES OLIGO-ELEMENTS

La source de l’étude et de l’utilisation des oligo-éléments remontent au milieu du 20ème siècle. L’oligothérapie, telle qu’elle est pratiquée à l’heure d’aujourd’hui, provient des travaux du Docteur Ménétrier. C’est lui qui a mis en évidence les très bons résultats que l’on peut obtenir sur les états arthritiques et tuberculeux grâce aux divers oligo-éléments : Zinc, Manganèse, Cuivre ou encore Cobalt.

En approfondissant ses recherches au sein de l’Institut Pasteur, il a démontré l’efficacité de ces métaux à petites doses, même en l’absence de carence chez le patient. Sa découverte majeure sur les effets des oligo-éléments et leur rôle de catalyseurs des enzymes du corps humain. Pour le Dr Ménétrier, leur présence en petite quantité dans notre organisme est le garant de notre bonne santé.

Les oligo-éléments, catalyseurs de notre organisme

Pour avoir ce rôle de catalyseur, un métal doit être à l’état d’ion. C’est la charge électrique positive émanant de l’ion qui confère un pouvoir biocatalytique à nos enzymes. En les associant à l’eau, c’est sous cette forme liquide que les ions métalliques ont ma meilleure bio-assimilation.

Les oligo-éléments améliorent nos fonctions biologiques en diminuant le temps et l’énergie nécessaire à leur bon fonctionnement. Ils activent nos métallo-enzymes partout dans notre corps : système digestif, nerveux, hormonal ou encore immunitaire. Les oligo-éléments sont très actifs : il suffit d’un seul ion pour provoquer des millions de réactions par minute !

Naissance du Laboratoire Catalyons


Le Laboratoire Catalyons est né de la volonté à la fin des années 1950 de Raymond VALTAT de trouver un remède à la maladie de sa femme, atteinte d’un cancer du foie, maladie incurable à l’époque. Raymond VALTAT était un chercheur polytechnicien spécialisé en physique-chimie. Il fit de nombreuses découvertes au cours de sa carrière et déposa de nombreux brevets, dont celui des Catalyons.

Ses recherches sur la solubilité des métaux aboutirent en 1960 avec la mise au point des catalyseurs ionisés (Catalyons) dont le premier traitement fut destiné à sa femme. Aujourd’hui, ce sont les petites filles de M. VALTAT, diplômées de pharmacie, médecine et naturopathie qui poursuivent ses études et son œuvre. Toutes les recherches Catalyons se font dans le respect de la santé, de la nature et de l’environnement.

Le procédé breveté Catalyons

Les Catalyons sont des oligo-éléments sous forme ionisée. Ils sont constitués d’ions métalliques en solution dans l’eau purifiée. C’est la forme ionisée qui donne aux oligo-éléments cette activité électromagnétique. Elle permet également d’utiliser des doses nettement plus faibles pour une meilleure efficacité.

Les oligo-éléments ionisés circulent rapidement dans le sang et en milieu intra cellulaire sans que l’organisme n’ait besoin de les digérer pour les assimiler. Les faibles doses nécessaires permettent d’éviter toute intoxication ou tout effet secondaire indésirable.

Ce procédé Catalyons reproduit un phénomène naturel : tout métal en contact prolongé avec l’eau se dissout en quantité infime sous forme d’ions. Cette solubilité est entièrement naturelle et est présente dans la nature si les facteurs de réussite sont réunis.

Le procédé Catalyons est unique ! Il est obtenu par électrolyse dans une eau dynamisée par un vortex-aimant, afin de rendre les solutions Catalyons entièrement biodisponibles. La forme des oligo-éléments est « prête à l’emploi » et ne nécessite aucun effort de l’organisme.<

Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer un site internet